Le lait maternel est ce qu'il y a de mieux pour votre bébé.

Santé Canada, la Société canadienne de pédiatrie et les Diététistes du Canada recommandent l'allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et la poursuite de l'allaitement jusqu’à 2 ans ou plus, accompagné d’aliments complémentaires appropriés.

Je comprends

Quelle alimentation adopter durant l’allaitement?

Vous devez continuer de porter une attention particulière à ce que vous mangez pendant toute la période de l’allaitement. Une alimentation équilibrée comprenant des vitamines et des minéraux indispensables favorisera la croissance et le développement de votre bébé. De plus, bien manger peut améliorer votre humeur et vous faire sentir mieux dans votre peau — une bonne nouvelle pour tout le monde!

Mangez sainement et suffisamment

Petite surprise : les femmes qui allaitent dépensent plus d’énergie que les femmes enceintes. Pas étonnant que vous vous sentiez parfois tellement fatiguée. En fait, les médecins disent qu’en moyenne, les mères qui allaitent ont besoin de 330 à 400 calories de plus par jour durant la première année. Ces calories supplémentaires doivent provenir d’aliments nutritifs afin que votre lait soit sain pour votre bébé et qu'il contribue à son bon développement. Mais comme toujours, ne vous oubliez pas. Votre bébé viendra prendre ce dont il a besoin pour se nourrir dans votre organisme. De votre côté, n’oubliez donc pas de reprendre des forces en mangeant. Planifiez vos repas en vous inspirant des conseils du Guide alimentaire canadien et emportez avec vous des collations nutritives lorsque vous sortez. Similac® Mom est le complément parfait à une alimentation saine et peut être utilisé comme collation nutritive. Et si quelqu’un vous a parlé d’aliments qui sont censés augmenter la production de lait, dites-vous bien que ce ne sont que des mythes. Il suffit de manger sainement, régulièrement et suffisamment.

Référence :

Santé Canada. Lignes directrices sur la nutrition pendant la grossesse à l’intention des professionnels de la santé — Renseignements relatifs au Guide alimentaire canadien. 2010.

Comment s’alimenter, boire et être en bonne santé

Devinez quoi? Boire beaucoup de liquides n’augmente pas la quantité de lait que vous produisez. Pendant l’allaitement, vous aurez naturellement plus soif qu'à l'habitude, mais vous n’avez pas à vous forcer à boire. Il suffit d’écouter votre corps et de vous sentir bien. Cependant, si vous remarquez que votre urine est jaune foncé ou a une forte odeur, cela peut signifier que vous ne buvez pas assez. Prenez alors un grand verre d’eau rafraîchissant.

Certains aliments peuvent modifier légèrement le goût de votre lait. Mais ne vous inquiétez pas, votre bébé s’adaptera. Certaines études indiquent même qu’avoir une alimentation diversifiée pendant l’allaitement aide les bébés à développer leur goût pour la nourriture. Qui sait, votre bébé deviendra peut-être un grand chef cuisinier! La bonne nouvelle, c’est que la plupart des mères qui allaitent peuvent manger ce qu’elles veulent, y compris les aliments jugés dangereux pendant la grossesse (sushi, charcuterie et fromage).

Manger du poisson durant l’allaitement

Le poisson peut faire partie de votre menu. Toutefois, certaines espèces contiennent des polluants qui pourraient passer dans votre lait maternel et nuire à votre bébé. Pour profiter des avantages de consommer du poisson tout en minimisant les risques associés aux contaminants tels que le mercure, suivez ces directives :

Ne consommez pas plus de 150 g (5 oz) par mois des poissons suivants (frais ou surgelés) : requin, espadon, marlin, hoplostète orange, escolier et thon (ne s’applique pas au thon en conserve). Si vous aimez manger du poisson et que vous souhaitez en savoir plus sur ceux que vous devez éviter ou au contraire consommer plus souvent, visitez le site Web de Santé Canada : Le mercure présent dans le poisson – Consigne de consommation à l’égard du mercure présent dans le poisson : Choisir en toute connaissance de cause.

Référence :

Santé Canada. Le mercure présent dans le poisson – Consigne de consommation à l’égard du mercure présent dans le poisson : Choisir en toute connaissance de cause. 2017.

Si vous êtes végétalienne et que vous allaitez, suivez le Guide alimentaire canadien pour planifier vos repas et veillez à intégrer à votre alimentation des aliments riches en protéines, en fer, en calcium, en vitamine D et en vitamine B12. Pour de plus amples renseignements, consultez ce document en ligne : Diététistes du Canada – Lignes directrices sur l’alimentation saine pour les végétaliens. Consultez également, au besoin, votre médecin ou votre nutritionniste.

Référence :

Les diététistes du Canada. Lignes directrices sur l’alimentation saine pour les végétaliens. 2014.

Similac Mom Callout

SIMILAC® MOM

peut vous aider à obtenir l'énergie et les nutriments dont vous avez besoin durant l'allaitement.

Découvrez