Le lait maternel est ce qu'il y a de mieux pour votre bébé.

Santé Canada, la Société canadienne de pédiatrie et les Diététistes du Canada recommandent l'allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et la poursuite de l'allaitement jusqu’à 2 ans ou plus, accompagné d’aliments complémentaires appropriés.

Je comprends

Compléter l’allaitement avec une préparation

Si vous envisagez de compléter l’allaitement avec une préparation (allaitement mixte) ou d’effectuer la transition complète, les conseils suivants vous aideront à ce que cela se fasse en douceur.

Conséquences possibles de l’introduction d’une préparation pour nourrissons

1. Votre bébé refuse le biberon

Votre bébé pourrait refuser de prendre les premiers biberons de préparation que vous lui présenterez. Pour commencer, essayez d’empêcher qu’il confonde votre sein avec le biberon. Votre bébé associe votre odeur à l’allaitement et pourrait être confus si vous êtes la personne qui lui donne son premier biberon de préparation. Lors du premier essai, il pourrait être préférable que ce soit papa qui lui donne le biberon. Il vaut mieux aussi que vous ne soyez pas dans la même pièce. S’il sait que vous êtes tout près, votre bébé aura envie de prendre le sein.

2. Votre bébé boit très vite

Votre bébé boira plus rapidement au biberon qu’au sein, et c’est normal. Une fois qu’il commencera à boire au biberon, vous serez surprise de la rapidité avec laquelle il le terminera. En effet, le biberon a un débit plus rapide que votre sein. Si votre bébé boit vite, cela ne signifie donc pas forcément qu’il est plus affamé que d’habitude. Essayez de lui faire faire un rot lorsqu’il aura bu la moitié du biberon, puis lorsqu’il l’aura terminé. Cela soulagera la pression qui peut se former dans son estomac s’il a bu rapidement. De plus, pour des raisons évidentes, il pourrait être judicieux de placer une petite serviette ou un torchon sur votre épaule lorsque vous lui faites faire son rot.

3. Les intervalles entre chaque boire sont plus longs

Comme les préparations prennent plus de temps à être digérées que le lait maternel, votre bébé se sentira rassasié plus longtemps et boira moins fréquemment. Cependant, il est encore important de lui donner à boire régulièrement. Attendre trop longtemps entre chaque boire pourrait être mauvais pour sa santé (et son tempérament!). Surveillez les signes de faim de votre bébé et essayez d’établir un rythme qui vous convient à tous les deux.

4. Les selles de votre bébé sont plus fermes et plus odorantes

L’un des inconvénients de cesser l’allaitement maternel exclusif est le changement de consistance des selles. Votre bébé fera peut-être moins de selles, mais elles seront probablement plus volumineuses et plus odorantes que lorsque vous l’allaitiez. S’il est constipé (ses selles sont dures et sèches), vous devrez envisager d’utiliser une préparation pour nourrissons qui contient des galactooligosaccharides, un type de fibres alimentaires. Similac® Advance® contient des galactooligosaccharides et favorise des selles plus molles, semblables à celles des bébés allaités.

Consultez votre professionnel de la santé si vous avez des préoccupations. N’utilisez pas d’émollient fécal sans ordonnance, à moins que votre professionnel de la santé ne vous le conseille.

5. Votre production de lait maternel diminue

Une fois que votre bébé sera habitué à prendre le biberon, il est possible qu’il le préfère au sein. Ne prenez pas cela de manière personnelle. C’est simplement que le biberon lui donne du lait plus rapidement. Si cela se produit, essayez de l’allaiter quand il commence à avoir sommeil. Si votre production de lait diminue, tirer votre lait aidera à augmenter votre production.

Références :

  1. Santé Canada. Liste des fibres alimentaires évaluées et acceptées par la Direction des aliments de Santé Canada. Révisée en décembre 2013.
  2. Williams T et al. Tolerance of Infant Formulas Containing Prebiotics in Healthy, Term Infants. JPGN 2014;59(5):653-8.
Similac Mom Callout

SIMILAC® MOM

peut vous aider à obtenir l'énergie et les nutriments dont vous avez besoin durant l'allaitement.

Découvrez