Le lait maternel est ce qu'il y a de mieux pour votre bébé.

Santé Canada, la Société canadienne de pédiatrie et les Diététistes du Canada recommandent l'allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et la poursuite de l'allaitement jusqu’à 2 ans ou plus, accompagné d’aliments complémentaires appropriés.

Je comprends

Information sur la COVID-19 : Cliquez ici

Accueil / Je suis enceinte / Préoccupations courantes / Constipation durant la grossesse

Grossesse et constipation

La moitié des femmes enceintes souffrent de constipation à un certain moment de leur grossesse, généralement à cause des fluctuations hormonales, de la pression croissante exercée par le bébé sur l’utérus ou de leur alimentation.

Comment y remédier?

Conseils pour soulager la constipation liée à la grossesse

Mangez chaque jour des aliments riches en fibres, comme des céréales ou du pain à grains entiers, du riz brun, des légumineuses et des fruits et légumes frais. Ajoutez quelques cuillerées à soupe de son de blé non transformé (disponible dans les magasins d’aliments naturels) à vos céréales du matin, puis buvez un grand verre d’eau. Faites preuve de patience : il faudra quelques jours avant que vous notiez une différence.

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau. Essayez de boire 2,5 L (10 tasses) d’eau ou d’autres liquides chaque jour. Votre urine doit être claire ou jaune pâle, ce qui est un signe d’hydratation appropriée. Vous pouvez toujours essayer de consommer du jus de pruneau. Certaines personnes pensent aussi que boire une boisson chaude juste après le réveil est bénéfique.

Il faut aussi savoir que le fer peut favoriser la constipation. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour obtenir un supplément qui contient moins de fer. Autre conseil : vos voies digestives sont plus actives après les repas. Prenez donc le temps d’aller aux toilettes lorsque vous avez terminé de manger. Écoutez votre corps. Allez toujours aux toilettes lorsque vous en ressentez l’envie.

Bouger peut également aider à... faire bouger les choses. Faites de l’exercice régulièrement. Marchez, nagez, faites du vélo stationnaire ou du yoga. Toutes ces activités aideront à soulager la constipation, en plus d’améliorer votre forme physique. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin afin qu’il vous prescrive un supplément de fibres (en vente libre dans les pharmacies) ou un émollient fécal (médicament qui ramollit les selles). N’utilisez pas de laxatifs sans avoir au préalable consulté votre médecin ou une infirmière, car ces médicaments peuvent déclencher des contractions.

Alors, si vous souffrez de constipation liée à la grossesse, détendez-vous et suivez les conseils ci-dessus. Vous saurez rapidement quoi faire pour remédier à la situation.

Les problèmes de constipation peuvent-ils devenir graves?

Normalement non, mais ils peuvent parfois indiquer la présence d’un autre problème. Si vous souffrez de constipation importante accompagnée de douleurs abdominales, si vous passez de la constipation à la diarrhée ou si vous observez du mucus ou du sang dans vos selles, consultez un professionnel de la santé.
En outre, la pression exercée lors du passage de selles dures peut entraîner ou aggraver la présence d’hémorroïdes. Celles-ci peuvent être extrêmement incommodantes, même si elles causent rarement de graves problèmes. Dans la plupart des cas, elles disparaissent peu de temps après la naissance du bébé. Toutefois, si la douleur est intense ou si vous souffrez de saignements rectaux, consultez un professionnel de la santé.

Références :

Agence de la santé publique du Canada. Grossesse en santé — Constipation. 2012.

American Pregnancy Association. Pregnancy and Constipation. 2015.

Similac Mom Callout

SIMILAC® MOM

peut vous aider à obtenir l'énergie et les nutriments dont vous avez besoin durant votre grossesse.

Découvrez